Riche en partage et en émotions

Dans moins de cinq jours désormais, le coup d’envoi de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre sera donné au large de l’estuaire de la Seine.

En attendant, sur les quais du bassin Paul Vatine, c’est naturellement l’effervescence. Les marins s’activent pour peaufiner leur préparation et le public se presse pour découvrir les bateaux.

Pour ce qui les concerne, Florian Gueguen et Raphaël Auffret ont un emploi du temps bien rempli. Après avoir effectué les contrôles de sécurité obligatoires hier, ce mardi ils ont pu partager un moment privilégié avec les invités de SONEPAR / CGED, partenaire du projet au côté de l’association France Parkinson.
Dans la foulée, les deux marins ont enchaîné un rendez-vous avec des techniciens de Rom Arrangé venus leur installer la fameuse Ocean Box qui leur permettra, une fois en mer, de diffuser du contenu photos et vidéos afin de faire vivre la course de l’intérieur au plus grand nombre avec une qualité optimale.

Florian GUEGUEN, Skipper Équipe Voile Parkinson
« Tout prend forme, tout se met en place », assure Florian qui, parallèlement, soigne les ultimes détails à bord de sa monture et termine les dernières petites bricoles.

« On arrive au stade du nettoyage et du rangement. C’est bon signe. Demain, nous procéderons à l’avitaillement du bateau. Un avitaillement composé quasiment exclusivement de produits lyophilisés, ce qui est un peu nouveau pour nous, de même que le fait d’avoir un désalinisateur à bord. S’il fonctionne bien, ce sera alors un vrai luxe » assure le skipper du Class40 aux couleurs de France Parkinson par ailleurs impatient de partager la journée de ce mercredi avec Jennifer Dubourg Bracconi, alias Davia dans la série « Un si grand soleil ». « Nous l’accueillerons en fin de matinée, puis nous déjeunerons avec elle. Elle participera ensuite à une séance de dédicaces à nos côtés et sera présente sur notre stand au sein du village », termine Florian Gueguen.

#CHANGERLEREGARDSURLAMALADIE
#CHAQUEPASESTUNECONQUETE
#CHAQUEMILLEESTUNECONQUETE

À propos d’Équipe Voile Parkinson
L’objectif principal du projet « Équipe Voile Parkinson » est de sensibiliser et faire changer le regard du grand public sur la maladie de Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en a été atteint à l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022. Depuis sa création, de nombreuses personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont su se retrouver dans ce défi sportif, qui laissait place au rêve et au dépassement de soi, ainsi que l’ont prouvé de nombreux témoignages reçus ou lors de rencontres sur les villages de départ et d’arrivée de grandes courses au large.
Porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et lui apporter le coup de projecteur dont elle a besoin à l’occasion des plus grands évènements véliques : telle est l’ambition de Florian Gueguen qui, après deux années de transition, compte désormais passer à la vitesse supérieure, avec des objectifs avoués de performance. Déterminé à construire consciencieusement les choses, sans griller les étapes, le Cancalais affiche un projet ambitieux mais raisonnable.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com

À propos de France Parkinson
France Parkinson est une association créée en 1984 par le professeur Yves Agid et reconnue d’utilité publique. Forte d’un réseau de plus 70 comités locaux, plus de 450 bénévoles et plus de 10 000 adhérents/donateurs, les missions sociales de France Parkinson sont les suivantes : 
– Soutenir et assister les malades et leurs aidants
– Informer sur la maladie, les traitements et les aides
– Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics
– Dynamiser la recherche France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les malades, les proches et les différents intervenants médicaux et sociaux. Les priorités du malade sont de comprendre sa maladie pour vivre au mieux le quotidien et d’avoir accès aux structures dont il a besoin. Le progrès de la recherche conditionne quant à lui une amélioration du traitement, du diagnostic et de la compréhension de la maladie. Au-delà du malade lui-même, les proches et ceux nommés aidants sont fortement sollicités et demandent également éléments de compréhension et explications quant à la maladie. France Parkinson a également pour préoccupation de sensibiliser le grand public à la maladie de Parkinson et est engagée dans une campagne de communication sur le thème de « changeons le regard ». Toute action de nature à modifier les préjugés liés à la maladie de Parkinson est la bienvenue pour faire avancer ce sujet, qui est au-delà de l’aspect médical de la pathologie, une question sociétale et sociale d’envergure.
Plus d’informations : https://www.franceparkinson.fr