Si ces quatre derniers jours ont été délicats, avec tantôt des grains violents, tantôt de la pétole, ce qui leur a mis les nerfs à vif, Florian Gueguen et Raphaël Auffret sont désormais sortis des griffes du Pot-au-Noir. Les deux co-skippers d’Equipe Voile Parkinson bénéficient à présent d’un vent plus stable, une prémisse d’alizé.

« Actuellement nous naviguons dans un flux de sud-est d’une petite douzaine de nœuds. Nous avançons à 8-9 nœuds de moyenne, en route directe vers Salvador de Bahia, et la bonne nouvelle, c’est que nous devrions accélérer dans les heures à venir », ont commenté les deux Cancalais qui devraient, en effet, voir le vent se renforcer puis adonner à mesure de leur progression vers le sud, maintenant qu’ils évoluent dans l’hémisphère Sud. C’est, en effet, aux environs de 2h30 la nuit dernière, que les deux marins ont franchi l’équateur, ce fameux parallèle à mi-chemin des deux pôles de la Terre. « C’était une première pour nous deux. Pour l’occasion, Florian avait prévu du foie gras que nous avons savouré malgré la chaleur. Pour fêter ça, nous avons également fait péter une bouteille de champagne que nous avons partagée avec le bateau et l’océan », ont relaté Florian et Raphaël à qui il reste désormais moins de 800 milles à parcourir pour rallier le Brésil. « Nous allons enchaîner les quarts pour faire avancer le bateau le plus vite possible et aussi nous reposer afin d’être à 100% pour cette dernière ligne droite », ont ajouté les deux navigateurs qui ne lâchent rien, même quand les petits pépins techniques font leur apparition, comme récemment, lorsqu’au moment de changer le filtre à gasoil de leur moteur, l’axe fileté maintenant ce dernier dans son boitier a cassé. « Par chance, nos toiles à matossage sont tenues par des ridoirs qui correspondaient à cet axe. Nous avons bricolé un joint avec de la bande thermocollante Vulcain, puis remboité le tout. Cette astuce de Mac Gyver nous permet d’utiliser de nouveau notre moteur et l’alternateur pour charger nos batteries en plus de l’hydro. On a eu chaud ! », ont terminé Florian Gueguen et Raphaël Auffret, toujours 21e au classement dans la catégorie des Class40 dans la 14e Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.