13ème place pour le Class40 Dopamine Sailing Team

13ème place pour le Class40 Dopamine Sailing Team

CIC NORMANDY CHANNEL RACE 2022

La 13ème CIC Normandy Channel Race était attendue comme étant l’édition de tous les records. Un nombre historique de 30 bateaux inscrits, un plateau au niveau sportif jamais atteint auparavant et la présence de la quasi-totalité des derniers nés de la série auguraient d’entrée de jeu une bagarre sur l’eau spectaculaire. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a été servi. Outre des conditions météorologiques variées, un scénario aux multiples rebondissements et un suspense insoutenable, devenu la marque de fabrique de cette course, l’engouement médiatique et grand public suscité tout au long de l’événement reflète l’envergure qu’est en train d’atteindre cette course. 

Une belle 13ème place pour le duo « Dopamine Sailing Team » composé de Florian GUEGUEN et Enguerrand GRANOUX au terme d’une course de 1000 milles théoriques en Manche et en Mer Celtique. Si les organisateurs ont été contraints de réduire le parcours pour des raisons météo, l’épreuve n’en a pas été plus simple pour autant.

« On aura eu le droit à toutes les conditions qui font la réputation de cette course ! Pas beaucoup de sommeil, du gros temps,  de la pétole et de forts courants. »

MERCREDI 18 MAI 2022

« On navigue sous trinquette avec un ris, mais bientôt deux. Il y a pas mal de mer. À cause d’une confusion dans les coordonnées GPS d’une zone interdite (Dispositif de Séparation de Trafic) que nous avons enregistrées à bord (coordonnées 2021 et 2022), nous venons de recevoir un message de la Direction course nous informant avoir pénétré ladite zone. Cela implique une pénalité de 2h00 a effectuer avant de franchir la ligne d’arrivée que nous devrions attendre vendredi en fin de journée d’après les derniers routages. »

JEUDI 19 MAI 2022

« On arrive à la bouée de Grande base de Portsall en pointe Bretagne, nouvelle marque de parcours. On va devoir se bagarrer dans la pétole et jouer avec les courants du large, les cailloux, les contre courants. On va profiter des conditions pour  effectuer notre pénalité de 2h, ce qui risque de  nous positionner en  queue de peloton.  »

VENDREDI 20 MAI 2022

« On navigue à vue ! On est entouré de quelques concurrents qu’on aperçoit. Il va y avoir du match sur cette fin de course. Il ne faut pas se louper, c’est là que tout va se jouer. Les options vont être déterminantes pour le classement final. On se réjouit déjà des choix de certains. On pointe actuellement en 20ème position avec l’espoir de terminer sur un Top 15  ! On ne lâche rien !!! »

Les prochaines dates de la saison 2022 à retenir :
– Début juin : Entraînements et sorties partenaires
– 14 > 19 juin : Championnat du Monde Class40, La Rochelle

À propos de Dopamine Sailing Team (ex Equipe Voile Parkinson)
L’objectif principal du projet « Dopamine Sailing Team » est de réussir un défi sportif en lien avec le combat des malades contre Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en est atteint depuis l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022.
Après quatre saisons sous les couleurs de l’Équipe Voile Parkinson, en soutien à l’association France Parkinson durant lesquelles il a pris ses marques sur le circuit exigeant des Class40, Florian Gueguen profite de cette saison 2022 pour donner une autre dimension et de nouvelles ambitions à son projet. Un nouveau souffle pour le skipper Cancalais attaché aux notions de résilience, de dépassement de soi, de cohésion, de performance, de bien-être et d’intégration sociale.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com
À venir : https://dopaminesailingteam.fr

À propos de France Parkinson
L’association France Parkinson, créée en 1984, est reconnue d’utilité publique et dispose de l’agrément des usagers du système de santé. Elle soutient les malades et leurs proches en assurant des permanences téléphoniques d’écoute, en organisant des réunions d’information et des groupes de paroles. Véritable lien social, les comités départementaux de bénévoles organisent au niveau local des activités physiques adaptées, ludiques et culturelles ainsi que des rencontres régulières, pour les malades de Parkinson et également pour leurs proches aidants.
L’association développe également des programmes pour informer et former les acteurs médico-sociaux ainsi que les professionnels de santé impliqués dans le parcours de soin.
France Parkinson sensibilise l’opinion et interpelle les médias afin de lutter contre les idées reçues sur la maladie. Ses actions visent aussi à mobiliser les pouvoirs publics notamment pour améliorer la prise en charge des malades. Enfin, l’association soutient la recherche en octroyant des bourses, subventions et grands appels d’offres pour des projets dédiés à la maladie de Parkinson, tant en sciences médicales qu’en sciences humaines et sociales.
 France Parkinson en quelques chiffres :+ 16 000 personnes soutiennent l’association
+ 75 comités à travers la France
+ de 460 bénévoles actifs
+ de 13 Millions d’€uros ont financé la recherche en 10 ansPlus d’informations : https://www.franceparkinson.fr

ÉQUIPE VOILE PARKINSON DEVIENT DOPAMINE SAILING TEAM

ÉQUIPE VOILE PARKINSON DEVIENT DOPAMINE SAILING TEAM

Objectif Route du Rhum 2022

Après quatre saisons sous les couleurs de l’Équipe Voile Parkinson en soutien à l’association France Parkinson durant lesquelles il a pris ses marques sur le circuit exigeant des Class40Florian Gueguen profite de cette saison 2022 pour donner une autre dimension et de nouvelles ambitions à son projet.

« Si un nouveau vent souffle sur ce dernier, les fondamentaux demeurent inchangés. Ainsi, non seulement il s’inscrit toujours dans une même démarche de soutien aux patients de la maladie de Parkinson, mais en plus il conserve les mêmes valeurs », souligne le Cancalais attaché aux notions de résilience, de dépassement de soi, de cohésion, de performance, de bien-être et d’intégration sociale.

Nouveau hangar et nouveaux bureaux de l’équipe
Pôle technique Duguay-Trouin, Quai de Terre Neuve à Saint-Malo

Florian GUEGUEN
~~~~~~~~
Un skipper toujours engagé

« Soutenir les malades et réussir un défi sportif en lien avec leur combat, informer et changer le regard sur la maladie, aider à financer la recherche, fédérer des énergies autour d’une cause commune restent mes principaux objectifs » annonce le skipper dont le dessein se nomme désormais « Dopamine Sailing Team ».
Un dessein articulé autour des plus grands événements véliques tels que la Route du Rhum – Destination Guadeloupe programmée en novembre prochain.

Diplômé de la Marine Marchande, Florian Gueguen a consacré plusieurs années à la navigation sur vieux gréements, évoluant notamment sur des bateaux prestigieux tels que la bisquine « La Cancalaise » dont il a été Capitaine entre 2015 et 2017 avant de prendre le virage de la course hauturière. Un virage radical qui l’a propulsé au départ de la mythique Route du Rhum en 2018.
 Si l’aventure a été contrariée par des soucis techniques, ce qui l’a alors contraint à jeter l’éponge, elle n’a cependant pas éborgné sa volonté d’appendre ni son envie de confrontation au large. Bien au contraire. Pour preuve, quatre ans plus tard, le voilà qui se prépare à s’aligner de nouveau au départ de la plus célèbre des transatlantiques en solitaire. Fort de davantage d’expérience et toujours doté d’une détermination sans faille, le Cancalais compte bien titiller les moustaches des ténors de la classe toutefois dotés de bateaux plus récents et plus pointus. Plus encore, il espère embarquer le plus grand nombre à ses côtés, pleinement conscient que sa discipline, par la force des émotions qu’elle engendre et par ces sensations uniques qu’elle procure, est porteuse de valeurs telles que la volonté, l’amitié, la liberté, l’universalité, l’éducation et l’excellence ou encore le respect. Des valeurs transmissibles au quotidien, pour tous.

104
~~~~~~~~
Le Class40 de Florian

« L’objectif est naturellement d’être le plus compétitif possible avec les armes dont je dispose » souligne Florian que l’on retrouvera cette année aux départs de la Normandy Channel Race, du Championnat du monde de Class40, de la Drheam Cup, de la 40’Malouine Lamotte et de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Depuis sa création en 2005, la Class40 connaît un succès grandissant. Pour preuve, cette année, la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, ouverte à plus de 50 unités, va se jouer à guichets fermés. La raison de cet engouement ? Une jauge simple et rigoureuse permettant de fonctionner avec des budgets raisonnables, mais également un programme de courses côtières et hauturières mêlant amateurs expérimentés et skippers professionnels dans un esprit commun de convivialité et de partage d’expérience. « Si l’ADN de la classe demeure intact, d’importants changements architecturaux se succèdent. Les bateaux évoluent régulièrement et imposent une constante remise en question », note Florian qui, après avoir fait ses premières armes sur le circuit dès 2018 à bord d’un plan Valer de 2007, régate depuis la saison dernière à bord d’un Mach40 construit en 2011.
Une machine « ancienne génération », qu’il continue d’optimiser et de fiabiliser au mieux. Une monture à bord de laquelle il va prochainement ajouter des insubmersibles afin de répondre aux exigences de la jauge 2022 de la Class40, puis renforcer le pont et la carène.

Nouveau projet = Nouvelle décoration 
Maquette 2D du Class40 « Dopamine Sailing Team », En mouvement pour Parkinson

À propos de Dopamine Sailing Team (ex Equipe Voile Parkinson)
L’objectif principal du projet « Dopamine Sailing Team » est de réussir un défi sportif en lien avec le combat des malades contre Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en est atteint depuis l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022.
Après quatre saisons sous les couleurs de l’Équipe Voile Parkinson, en soutien à l’association France Parkinson durant lesquelles il a pris ses marques sur le circuit exigeant des Class40, Florian Gueguen profite de cette saison 2022 pour donner une autre dimension et de nouvelles ambitions à son projet. Un nouveau souffle pour le skipper Cancalais attaché aux notions de résilience, de dépassement de soi, de cohésion, de performance, de bien-être et d’intégration sociale.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com
À venir : https://dopaminesailingteam.fr

À propos de France Parkinson
L’association France Parkinson, créée en 1984, est reconnue d’utilité publique et dispose de l’agrément des usagers du système de santé. Elle soutient les malades et leurs proches en assurant des permanences téléphoniques d’écoute, en organisant des réunions d’information et des groupes de paroles. Véritable lien social, les comités départementaux de bénévoles organisent au niveau local des activités physiques adaptées, ludiques et culturelles ainsi que des rencontres régulières, pour les malades de Parkinson et également pour leurs proches aidants.
L’association développe également des programmes pour informer et former les acteurs médico-sociaux ainsi que les professionnels de santé impliqués dans le parcours de soin.
France Parkinson sensibilise l’opinion et interpelle les médias afin de lutter contre les idées reçues sur la maladie. Ses actions visent aussi à mobiliser les pouvoirs publics notamment pour améliorer la prise en charge des malades. Enfin, l’association soutient la recherche en octroyant des bourses, subventions et grands appels d’offres pour des projets dédiés à la maladie de Parkinson, tant en sciences médicales qu’en sciences humaines et sociales.
 France Parkinson en quelques chiffres :+ 16 000 personnes soutiennent l’association
+ 75 comités à travers la France
+ de 460 bénévoles actifs
+ de 13 Millions d’€uros ont financé la recherche en 10 ansPlus d’informations : https://www.franceparkinson.fr

TOP DÉPART DE LA CARIBBEAN 600

TOP DÉPART DE LA CARIBBEAN 600

Morgane URSAULT-POUPON embarque Florian GUEGUEN et Geoffrey MATACZYNSKI sur la Caribbean 600.

Resté en Martinique après la Transat Jacques Vabre, le Class40 UP SAILING – UNIS POUR LA PLANÈTE participe cette année à la dernière course sélective à La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022 avec un équipage 100% malouin.

Morgane Ursault-Poupon, Florian Gueguen et Geoffrey Mataczynski s’apprêtent à prendre le départ de la Caribbean 600 de l’île d’Antigua.

Une régate du Royal Ocean Racing Club organisée aux Caraïbes regroupant monocoques et multicoques répartis en 8 classes. Au total, 75 bateaux, 700 marins et 32 nationalités représentées se préparent à prendre le départ de l’édition 2022. 
Permis eux, 9 Class40 franchiront la ligne, ce lundi 21 février à 11h10 (heure locale), soit 16h10 (heure française) pour un parcours de 600 milles nautiques entre les îles des Petites Antilles dans un triangle compris entre Anguilla, au nord, et la Guadeloupe, au sud.

Le trio malouin fraichement arrivé sur l’île de la Martinique il y a une semaine, a d’abord convoyé le bateau jusqu’à Antigua et se tient maintenant prêt à prendre le départ dans quelques minutes.

COMMENT SUIVRE LA COURSE ?

▶️ Pour suivre le départ en direct dès 16h10 :
Chaîne Youtube / RORC Racing

🗺 Pour suivre le Class40 « UP Sailing » en course
💻 Sur PC/Mac : Cartographie Caribbean 600
📱 Sur Iphone et Androïd : En téléchargeant l’application YB Races / Add Race / RORC Caribbean 600

#CHANGERLEREGARDSURLAMALADIE
#CHAQUEPASESTUNECONQUETE
#CHAQUEMILLEESTUNECONQUETE

#ENMOUVEMENTPOURPARKINSON

À propos d’Équipe Voile Parkinson
L’objectif principal du projet « Équipe Voile Parkinson » est de sensibiliser et faire changer le regard du grand public sur la maladie de Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en a été atteint à l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022. Depuis sa création, de nombreuses personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont su se retrouver dans ce défi sportif, qui laissait place au rêve et au dépassement de soi, ainsi que l’ont prouvé de nombreux témoignages reçus ou lors de rencontres sur les villages de départ et d’arrivée de grandes courses au large.
Porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et lui apporter le coup de projecteur dont elle a besoin à l’occasion des plus grands évènements véliques : telle est l’ambition de Florian Gueguen qui, après deux années de transition, compte désormais passer à la vitesse supérieure, avec des objectifs avoués de performance. Déterminé à construire consciencieusement les choses, sans griller les étapes, le Cancalais affiche un projet ambitieux mais raisonnable.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com

À propos de France Parkinson
France Parkinson est une association créée en 1984 par le professeur Yves Agid et reconnue d’utilité publique. Forte d’un réseau de plus 70 comités locaux, plus de 450 bénévoles et plus de 10 000 adhérents/donateurs, les missions sociales de France Parkinson sont les suivantes : 
– Soutenir et assister les malades et leurs aidants
– Informer sur la maladie, les traitements et les aides
– Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics
– Dynamiser la recherche France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les malades, les proches et les différents intervenants médicaux et sociaux. Les priorités du malade sont de comprendre sa maladie pour vivre au mieux le quotidien et d’avoir accès aux structures dont il a besoin. Le progrès de la recherche conditionne quant à lui une amélioration du traitement, du diagnostic et de la compréhension de la maladie. Au-delà du malade lui-même, les proches et ceux nommés aidants sont fortement sollicités et demandent également éléments de compréhension et explications quant à la maladie. France Parkinson a également pour préoccupation de sensibiliser le grand public à la maladie de Parkinson et est engagée dans une campagne de communication sur le thème de « changeons le regard ». Toute action de nature à modifier les préjugés liés à la maladie de Parkinson est la bienvenue pour faire avancer ce sujet, qui est au-delà de l’aspect médical de la pathologie, une question sociétale et sociale d’envergure.
Plus d’informations : https://www.franceparkinson.fr

TRANSAT JACQUES VABRE

TRANSAT JACQUES VABRE

Le duo Florian Gueguen – Raphaël Auffret, 37ème à Fort-de-France

Ce vendredi 3 décembre à 11h58, Florian Gueguen et Raphaël Auffret ont bouclé les 4 580 milles théoriques du parcours de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, terminant ainsi l’épreuve en 37e position dans la catégorie des Class40. Si leur résultat est en-deçà de leurs attentes, les deux hommes de l’Équipe Voile Parkinson ont toutefois faire preuve de beaucoup de détermination et d’abnégation. En effet, après un début de course contrarié par la casse de leur bout-dehors – une avarie qui les a obligés à effectuer un pit-stop à Cherbourg -, ils ont à la fois fait preuve de volonté et d’opiniâtreté jusque dans les derniers milles malgré des conditions météorologiques pour le moins atypiques, une erreur stratégique au large de la pointe Bretagne et les multiples passages à niveaux qui se sont quasiment systématiquement refermés devant eux lors des dix premiers jours de course. Au final, les co-skippers ont fait preuve d’un grand sens marin, porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et engranger une expérience précieuse pour la suite. De bon augure avant la Route du Rhum 2022 !

Cette édition 2021 de la Route du Café a décidément réservé bien des surprises à l’ensemble des 79 duos en lice, à commencer par une météo atypique. Et ce ne sont pas Florian Gueguen et Raphaël Auffret qui affirmeront le contraire. Pour eux, les choses ont pris une drôle de tournure seulement une heure trente après le coup d’envoi de l’épreuve, au large des côtes Normandes. En cause, la casse de leur bout-dehors. « Cette avarie nous a obligés à nous arrêter à Cherbourg-en-Corentin. Elle nous a coûté quatre heures et une marée. Après, heureusement, les conditions nous ont permis de recoller à la queue du peloton assez rapidement mais dans la foulée, on a commis notre plus grosse erreur tactique de toute la course », a commenté Raphaël Auffret. De fait, en choisissant de passer dans le chenal du Four plutôt que de passer à l’extérieur d’Ouessant, lui et son co-équipier se sont fait malmener par le courant, laissant alors s’échapper le gros du paquet. « Dans la foulée, on a vu toutes les portes se refermer devant nous. On n’a, certes, pas été les seuls, mais ça n’a pas été simple de voir le vent mollir 20 ou 30 milles devant nous à chaque fois. Ce qui s’est passé a été un concours de circonstances assez dingo. On a constamment espéré revenir mais à quatre reprises on s’est fait piéger dans la pétole, et pas seulement pendant 2 ou 3 heures mais pendant 12 ou 24 heures ! On n’a, malgré tout, pas trop mal négocié ces phases délicates par rapport à certains mais c’était hyper dur sur le plan psychologique de voir les bateaux de tête continuer d’avancer à 7 ou 8 nœuds quand de notre côté, on était tanqués et on perdait 24 heures à chaque fois », a détaillé le skipper de l’Équipe Voile Parkinson.

« Des milles au compteur et de l’apprentissage »
« Ça a vraiment été une course de timings, avec une foule de passages à niveau. C’est constamment parti par devant. Ça a été particulièrement dur pour les nerfs. On a fait ce qu’on a pu avec ce qu’on avait mais franchement, les calculs n’ont pas été bons. On a fait preuve de malchance. Après, comme je l’ai déjà dit, on a fait une énorme bêtise lors du passage de la pointe Bretagne. Ceux qui sont passés à l’extérieur d’Ouessant ont réussi à revenir au score, pas nous. C’est comme ça. On est loin de l’objectif du Top 20 que l’on s’était fixé. On aurait bien aimé finir en milieu de tableau. Au bout du compte, ça restera cependant une belle expérience, avec des milles au compteurs et de l’apprentissage », a détaillé Raphaël qui, comme son acolyte, a fait preuve de beaucoup d’abnégation lors de ces presque 27 jours de mer, se remobilisant systématiquement et avec panache après chaque coup dur, et ce jusque dans les derniers milles. « Ça a été long et compliqué jusqu’au dernier moment. Il a fallu trouver les ressources à chaque fois. A la fin, on n’avait plus connexion internet. On n’avait donc plus les positions de nos concurrents mais en arrivant au sud de la Martinique, on s’est rendu-compte qu’on était devant les Néerlandais de Sec Havai. Ils nous ont finalement redoublés au passage de la dernière pointe mais c’était sympa de finir la course en mode régate. On se dit qu’on aurait pu faire mieux mais avec des « si », on referait le monde, alors… », a ajouté Florian Gueguen, le regard d’ores et déjà tourné vers la suite, en l’occurrence la Route du Rhum 2022. 

#CHANGERLEREGARDSURLAMALADIE
#CHAQUEPASESTUNECONQUETE
#CHAQUEMILLEESTUNECONQUETE

À propos d’Équipe Voile Parkinson
L’objectif principal du projet « Équipe Voile Parkinson » est de sensibiliser et faire changer le regard du grand public sur la maladie de Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en a été atteint à l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022. Depuis sa création, de nombreuses personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont su se retrouver dans ce défi sportif, qui laissait place au rêve et au dépassement de soi, ainsi que l’ont prouvé de nombreux témoignages reçus ou lors de rencontres sur les villages de départ et d’arrivée de grandes courses au large.
Porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et lui apporter le coup de projecteur dont elle a besoin à l’occasion des plus grands évènements véliques : telle est l’ambition de Florian Gueguen qui, après deux années de transition, compte désormais passer à la vitesse supérieure, avec des objectifs avoués de performance. Déterminé à construire consciencieusement les choses, sans griller les étapes, le Cancalais affiche un projet ambitieux mais raisonnable.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com

À propos de France Parkinson
France Parkinson est une association créée en 1984 par le professeur Yves Agid et reconnue d’utilité publique. Forte d’un réseau de plus 70 comités locaux, plus de 450 bénévoles et plus de 10 000 adhérents/donateurs, les missions sociales de France Parkinson sont les suivantes : 
– Soutenir et assister les malades et leurs aidants
– Informer sur la maladie, les traitements et les aides
– Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics
– Dynamiser la recherche France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les malades, les proches et les différents intervenants médicaux et sociaux. Les priorités du malade sont de comprendre sa maladie pour vivre au mieux le quotidien et d’avoir accès aux structures dont il a besoin. Le progrès de la recherche conditionne quant à lui une amélioration du traitement, du diagnostic et de la compréhension de la maladie. Au-delà du malade lui-même, les proches et ceux nommés aidants sont fortement sollicités et demandent également éléments de compréhension et explications quant à la maladie. France Parkinson a également pour préoccupation de sensibiliser le grand public à la maladie de Parkinson et est engagée dans une campagne de communication sur le thème de « changeons le regard ». Toute action de nature à modifier les préjugés liés à la maladie de Parkinson est la bienvenue pour faire avancer ce sujet, qui est au-delà de l’aspect médical de la pathologie, une question sociétale et sociale d’envergure.
Plus d’informations : https://www.franceparkinson.fr

🚨AVARIE SUR LE CLASS40 ÉQUIPE VOILE PARKINSON

🚨AVARIE SUR LE CLASS40 ÉQUIPE VOILE PARKINSON

Le hook de trinquette endommagé et autre casse matériel à déplorer

UN CONVOYAGE AVORTÉ

Partis hier peu avant 17h30 de Saint-Malo, Florian GUEGUEN et ses équipiers ont entamés la remontée de la Manche, cap sur Cowes au sud de l’Angleterre, afin de se présenter aujourd’hui sur la ligne de départ de la mythique Rolex Fastnet Race.

Après avoir parcourus quelques milles dans une mer agitée et des vents soutenus à 30 noeuds établis, le hook de trinquette (pièce maîtresse permettant d’attacher la voile utilisée dans du gros temps) a cassé à proximité des Minquiers, entraînant la perte de la voile. Une fois la voile d’avant récupérée dans l’eau, l’équipage a constaté les dégâts de cette voile indispensable sur le parcours de la Rolex Fastnet Race.

La réparation, impossible à effectuer dans les conditions météo rencontrées au moment de la casse, a contraint Florian et le reste de l’équipe à renoncer à poursuivre le convoyage jusqu’en Angleterre. Une avarie additionnée avec un dommage des aériens (matériel nécessaire pour connaître la force et direction du vent).

L’équipage a pris la lourde décision d’avorter le convoyage et de renoncer à prendre le départ du « Fastnet ».
Une grande déception pour toute l’équipe qui attendait avec impatience de retrouver les quelques centaines de bateaux engagés sur la course.

La suite du programme sera donc de sortir le bateau de l’eau et effectuer le chantier nécessaire pour permettre à Florian GUEGUEN et Raphaël AUFFRET de se présenter sereins sur la Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné le 7 novembre prochain.

La trinquette posée sur le pont après avoir été récupérée dans la mer

Florian GUEGUEN, Skipper Équipe Voile Parkinson
 » Il m’est impossible de cacher ma déception. Je me faisais une joie de prendre le départ de cette course légendaire. Je dois garder la tête froide et ne surtout pas baisser les bras. Dans ces moments de doute, dans ces coups durs, je me rappelle le courage des patients de Parkinson. Grâce à eux, je retrouve ma détermination à poursuivre le projet et me relever. Dès aujourd’hui, j’engage les réparations et la préparation de mon bateau pour être paré et aller jusqu’au bout des objectifs que je me suis fixés.« 

#CHANGERLEREGARDSURLAMALADIE
#CHAQUEPASESTUNECONQUETE
#CHAQUEMILLEESTUNECONQUETE

À propos d’Équipe Voile Parkinson
L’objectif principal du projet « Équipe Voile Parkinson » est de sensibiliser et faire changer le regard du grand public sur la maladie de Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en a été atteint à l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022. Depuis sa création, de nombreuses personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont su se retrouver dans ce défi sportif, qui laissait place au rêve et au dépassement de soi, ainsi que l’ont prouvé de nombreux témoignages reçus ou lors de rencontres sur les villages de départ et d’arrivée de grandes courses au large.
Porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et lui apporter le coup de projecteur dont elle a besoin à l’occasion des plus grands évènements véliques : telle est l’ambition de Florian Gueguen qui, après deux années de transition, compte désormais passer à la vitesse supérieure, avec des objectifs avoués de performance. Déterminé à construire consciencieusement les choses, sans griller les étapes, le Cancalais affiche un projet ambitieux mais raisonnable.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com

À propos de France Parkinson
France Parkinson est une association créée en 1984 par le professeur Yves Agid et reconnue d’utilité publique. Forte d’un réseau de plus 70 comités locaux, plus de 450 bénévoles et plus de 10 000 adhérents/donateurs, les missions sociales de France Parkinson sont les suivantes : 
– Soutenir et assister les malades et leurs aidants
– Informer sur la maladie, les traitements et les aides
– Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics
– Dynamiser la recherche France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les malades, les proches et les différents intervenants médicaux et sociaux. Les priorités du malade sont de comprendre sa maladie pour vivre au mieux le quotidien et d’avoir accès aux structures dont il a besoin. Le progrès de la recherche conditionne quant à lui une amélioration du traitement, du diagnostic et de la compréhension de la maladie. Au-delà du malade lui-même, les proches et ceux nommés aidants sont fortement sollicités et demandent également éléments de compréhension et explications quant à la maladie. France Parkinson a également pour préoccupation de sensibiliser le grand public à la maladie de Parkinson et est engagée dans une campagne de communication sur le thème de « changeons le regard ». Toute action de nature à modifier les préjugés liés à la maladie de Parkinson est la bienvenue pour faire avancer ce sujet, qui est au-delà de l’aspect médical de la pathologie, une question sociétale et sociale d’envergure.
Plus d’informations : https://www.franceparkinson.fr

ROLEX FASTNET RACE

ROLEX FASTNET RACE

Florian GUEGUEN, Laurent AYOUN, Simon LOCHET et Lilian MERCIER s’engagent sur la régate du RORC

DÉPART LE DIMANCHE 08 AOÛT 2021

Demain samedi 7 août, veille du départ de la course, Florian et ses équipiers quitteront le port de Saint-Malo pour se présenter dimanche sur la ligne de départ de la Rolex Fastnet Race à Cowes, au sud de l’Angleterre.
Pendant que Simon et Lilian s’affairaient à terminer les derniers préparatifs sur le Class40 ce matin, Florian et Laurent étaient en déplacement à Cherbourg pour terminer les modalités d’inscription et récupérer la balise de tracking qui permettra de suivre leur évolution sur la course.
Côté parcours à partir de dimanche, une première étape mènera l’Équipe Voile Parkinson jusqu’au mythique Phare du Fastnet, avant de mettre le cap sur Cherbourg, ville d’arrivée de la course.

Cartographie de la course

Florian GUEGUEN, Skipper Équipe Voile Parkinson
 » Le Fastnet est pour moi une étape importante tant dans la préparation de cette course mythique qui réunit quelques centaines de voiliers, dont 38 Class40, tant dans la continuité de mon apprentissage du bateau. Les conditions annoncées sur la course ne vont pas être de tout repos, car la météo ne va pas nous faire de cadeau ! Beaucoup de près nous attend dans une mer formée sur toute la 1ère partie de parcours, pour la suite, je ne suis pas très optimiste. Nous prendrons toutes les précautions nécessaires pour ne pas casser le bateau, car derrière le programme de course n’est pas terminé ! Il nous reste la 40 Malouine LAMOTTE et la fameuse Transat Jacques Vabre en fin d’année. »

#CHANGERLEREGARDSURLAMALADIE
#CHAQUEPASESTUNECONQUETE
#CHAQUEMILLEESTUNECONQUETE

À propos d’Équipe Voile Parkinson
L’objectif principal du projet « Équipe Voile Parkinson » est de sensibiliser et faire changer le regard du grand public sur la maladie de Parkinson. Touché de près par cette affection neurodégénérative puisque son grand-père en a été atteint à l’âge de 62 ans, Florian Gueguen a su séduire et fédérer une équipe de passionnés ainsi que des partenaires investis autour d’une cause commune et d’un projet sportif. Née à la fin de l’année 2017, cette aventure humaine se poursuit avec en ligne de mire, la prochaine Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022. Depuis sa création, de nombreuses personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont su se retrouver dans ce défi sportif, qui laissait place au rêve et au dépassement de soi, ainsi que l’ont prouvé de nombreux témoignages reçus ou lors de rencontres sur les villages de départ et d’arrivée de grandes courses au large.
Porter haut les couleurs de l’association France Parkinson et lui apporter le coup de projecteur dont elle a besoin à l’occasion des plus grands évènements véliques : telle est l’ambition de Florian Gueguen qui, après deux années de transition, compte désormais passer à la vitesse supérieure, avec des objectifs avoués de performance. Déterminé à construire consciencieusement les choses, sans griller les étapes, le Cancalais affiche un projet ambitieux mais raisonnable.
Plus d’informations : https://equipevoileparkinson.com

À propos de France Parkinson
France Parkinson est une association créée en 1984 par le professeur Yves Agid et reconnue d’utilité publique. Forte d’un réseau de plus 70 comités locaux, plus de 450 bénévoles et plus de 10 000 adhérents/donateurs, les missions sociales de France Parkinson sont les suivantes : 
– Soutenir et assister les malades et leurs aidants
– Informer sur la maladie, les traitements et les aides
– Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics
– Dynamiser la recherche France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les malades, les proches et les différents intervenants médicaux et sociaux. Les priorités du malade sont de comprendre sa maladie pour vivre au mieux le quotidien et d’avoir accès aux structures dont il a besoin. Le progrès de la recherche conditionne quant à lui une amélioration du traitement, du diagnostic et de la compréhension de la maladie. Au-delà du malade lui-même, les proches et ceux nommés aidants sont fortement sollicités et demandent également éléments de compréhension et explications quant à la maladie. France Parkinson a également pour préoccupation de sensibiliser le grand public à la maladie de Parkinson et est engagée dans une campagne de communication sur le thème de « changeons le regard ». Toute action de nature à modifier les préjugés liés à la maladie de Parkinson est la bienvenue pour faire avancer ce sujet, qui est au-delà de l’aspect médical de la pathologie, une question sociétale et sociale d’envergure.
Plus d’informations : https://www.franceparkinson.fr